Logo_Bulletin




[Nyeleni - Food sovereignty - Newsletter, Bulletin, Boletin]

Accueil > Les bulletins Nyéléni en français > Bulletin n° 22 - Nutrition et Souveraineté Alimentaire > Bulletin n° 22 - Nutrition et Souveraineté Alimentaire

Editorial

Bulletin n° 22 - Nutrition et Souveraineté Alimentaire

lundi 15 juin 2015, par Manu

Editorial : Nutrition et Souveraineté Alimentaire

Cette édition de la newsletter Nyéléni est centrée sur la nutrition en tant qu’élément-clé du droit de l’homme à une alimentation adéquate, dans le cadre de la notion de sécurité alimentaire. Ceci met en valeur la fragmentation artificielle de produits alimentaires et de la nutrition, ainsi que les tentatives du secteur privé de s’approprier l’espace politique nutritionnel. Son auteur décrit l’impact que ceci a sur l’alimentation de la population, de même que sur les façons dont les communautés résistent et construisent des modèles alimentaires alternatifs.

L’alimentation humaine concerne l’interaction entre la nourriture et le corps humain, comme la santé et sensation de bien-être qui en découlent. La meilleure source de nutrition demeure l’allaitement, ainsi qu’une alimentation traditionnelle riche et diversifiée, développée par les cultures tout au long de l’histoire. La nutrition ne représente qu’une des dimensions de l’alimentation liées à la santé humaine. La meilleure manière de garantir une alimentation adéquate est par la mise à disposition de régimes diversifiés, sains et équilibrés ; basés sur des aliments frais et produits localement, de manière agroécologique, et préparés selon les pratiques culturelles. La notion de nutrition ne peut être séparée de celle de nourriture, des modèles de production, ou encore des modèles et habitudes alimentaires.

La malnutrition dans toutes ses formes, notamment l’obésité, est le résultat de la pauvreté, de la famine et du manque de nourriture, ou encore de régimes monotones, avec la consommation d’aliments ultra-transformés. Les interventions concernant la nutrition peuvent être essentielles pour inverser les cas les plus graves et prévenir la malnutrition ; cependant, les suppléments alimentaires ou autres interventions similaires ne peuvent remplacer l’accès régulier à des produits locaux et à des régimes équilibrés, à travers l’accès et le contrôle des ressources productives, de salaires adéquats, d’une protection sociale, de la non-discrimination, de la promotion des droits des femmes et de systèmes alimentaires construits avec des principes agroécologiques et de sécurité alimentaire.

Flavio Luiz SchiekValente, FIAN International

Télécharger / voir le bulletin n°22 :

Nutrition et Souveraineté Alimentaire

Pour lire en ligne certains des articles de cette édition consultez la liste ci-dessous.